Début des foins

Les foins ont commencés bien tôt cette année. Trop tôt pour nous car on doit choisir entre la mise en place des jardins et les foins. Priorité aux jardins mais on fait juste un galop d’essai avec le petit avant train mono roue ATRAC suivi d’une remorque légère. Le poids à vide est de l’ordre de 100kg et la charge utile par charrée est de l’ordre de 200kg vraiment sans forcer (après on ramasse les bottes sur le chemin faute d’échelles adaptées). L’ATRAC est à l’aise. Il est monté en roue folle.

Presque dernières raie de patates

Plantation des dernières raies de pomme de terre; On a vu un peu juste la surface de terre travaillée par rapport aux semences donc on gratte un peu les bords au canadien. Mais ça ne suffira pas, il faudra ouvrir une autre parcelle en urgence … l’emploi du temps est « dense » en ce moment 🙂

 

veau nouveau né

En ces temps de confinement et d’introspection, un constat de paysan : la vie des vaches ne semble pas perturbée outre mesure. La vie continue et en voici une de ses joies : celui la est né il n’y a moins d’une demi heure 🙂

 

 

 

 

semis de blé à la main (et au cheval)

En ce tout début de mars, on à terminé de semer notre blé. Comme nous n’avons pas semé de blé d’hiver à la fin de la saison dernière, ce année ce sera du blé de printemps. Il y a de bonne chances que nous conservions ce mode de plantation car il correspond mieux aux phases ou l’on travaille la terre; Les fin de saisons étant bien prises par les récoltes.

Nous n’avons pas utilisé le semoir en ligne habituel car il était « bien rangé » au fond de la grange et pour 1000m² ça ne valait pas bien le coup de le sortir …. donc semis à la main !

Un premier passage avec un canadien pour extirper les touffes d’herbes récalcitrantes, un hersage pour niveler, puis semis à la main. Pour finir : un nouveau hersage puis un plombage avec un rouleau.

Il n’y a plus qu’a attendre … et croiser les doigts pour que les sangliers ne rentrent pas !

Au bon local

Au bon local : le sens noble du mot “commerçant”, et c’est un paysan d’aujourd’hui qui le dit.

Il y a encore quelques années, à la petite ferme de Chanon, nous n’aurions jamais imaginé plébisciter une enseigne commerçante et encore moins en être “fournisseur”.

Aujourd’hui la donne change !

Au bon local est une épicerie animée par une véritable éthique, où “créer de l’échange local” prend réellement du sens. Ses fournisseurs ne sont pas de simples étiquettes mais des personnes qui sont vos voisins, des gens que vous pouvez rencontrer et voir travailler.

Au bon local nous permet de nous réapproprier notre mode de vie campagnard.

Longue vie à notre épicerie locale, et qu’elle fasse des émules !

Au bon local est au 6, rue de la Cueille à Lavans-lès-Saint-Claude

https://www.facebook.com/Aubonlocal/

Trêve hivernale

Bonjour à tous,
C’est la trêve hivernale ! Merci à tous pour votre enthousiasme et votre fidélité, ce sont eux qui nous motivent au travail pour vous proposer des légumes de saison, issu d’une véritable agriculture paysanne, sans traitements et en traction animale.
Reprise de la vente de légumes au printemps (avec une plus grande surface cultivée).
La petite ferme de Chanon

52020665_575488559529966_3375426128050126848_o.jpg