plantation des pommes de terre

Bien en retard sur la saison on plante enfin nos pommes de terres.

Cette année c’est à la main par ce que les tubercules sont bien germés et trop fragiles pour la planteuse automatique.

Pour ouvrir et fermer le sillon on utilise un porte outil Bucher, petite merveille Suisse des années 60/70. Toska, comme d’habitude est à la traction. Enfin, avec cette méthode de plantation, l’énergie animale utilisée n’est pas que celle du cheval …

Gribouille à l’essayage

En parallèle des travaux du printemps on attaque sérieusement la prise en main de Gribouille … pas évident un jeune cheval quand on a des habitudes de vieux couple avec avec Toska mais on progresse. Quelques photos de la jeunette avec son beau collier AFH

P1800875.JPG

P1800878.JPG

 

P1800893.JPG

petit débardage automnal

Une petite vidéo de quelques moments de débardage avec notre percheronne Toska. C’est du travail d’entretien, pas de gros troncs, pas de trinqueballe … une température parfaite pour la jument comme pour les hommes. Le sol gelé sur quelques centimètres permet au cheval de ne pas trop s’enfoncer dans le sol qui est du limon gorgé d’eau.

La charge en traine directe est de l’ordre de 200 à 300 kg par voyage … la routine pour Toska quoi ! Capture.PNG

Une photo qui met bien en évidence l’efficacité du cheval par rapport au tracteur sur ce type de terrain (c’est au même endroit cet été. j’avais décidé de passer un coup de broyeur) :

kimg0012.jpg