Début de la dernière session de foin de la saison

3 Ha fauché en une seule fois et 4 jours de beau prévu … ça va être juste !

On termine par un terrain assez marécageux mais qui a l’immense avantage d’être plat. Le foin est de qualité très inégale ici, les plantes d’eau sont très présente : entre la lèche, les joncs et autres roseaux, il n’y a guerre plus d’un quart de la surface qui soit acceptable. Mais bon, si on ne le fait pas, c’est le marais et la foret qui vont encore gagner.

Toska bosse dur. On se contentera de faner le foin aux endroits les plus épais, pour le reste on andainera simplement.

 

75 ans après sa sortie d’usine, la Dollé 17 coupe son premier brin d’herbe

La faucheuse que nous avons restauré cet été fait son premier galop d’essai :

Sa restauration est décrite ici : RESTAURATION FAUCHEUSE DOLLE 17

Comme on peut le voir, pas mal de réglages restent à faire : calage de la barre de coupe, ajustement du harnais.

Un peut de casse aussi : la bielle de débrayage automatique cassée net. C’est une pièce qui a été  prise sur une machine ‘identique’ mais comme les pièces variaient beaucoup d’une année à l’autre … en fait ce n’est pas la même, il faudra en reconstruire une.

Pour le deuxième round, la Dollé 17 sera bien meilleure !