charrette à munition de l’armée suisse

Pour terminer le chantier de débardage de cet hiver nous avons utilisé un petit charriot qui a un passé un peut trouble de soudard dans l’armée suisse. Il en a gardé la couleur d’ailleurs, mais il se rachète en passant sa retraite à la petite ferme de Chanon comme tombereau léger. Ses taches sont beaucoup plus pacifiques désormais.

Les arbres qui ont dû être billonnés et fendus sur place sont remontés en buches avec ce petit engin.

Plantation de pomme de terre

Jour de grand vent … synonyme de stress quand on travaille avec un cheval, heureusement Toska c’est très bien comportée !

On donc été planté environ 2000 pieds de patate avec notre planteuse antédiluvienne (100 ans au bas mot). Elle à bien besoin d’une restauration, les couinements et grincements en attestent. Ce sera fait cet été maintenant que l’on sait quelle fonctionne bien. Cette année, première année d’usage de cette planteuse que nous avons rapporté du nord de la France, nous n’aurons pas mal au dos et avons fait en 1 heure ce que nous faisions en 2 jours habituellement !

 

labour au brabant

Par une belle matinée d’avril mon fils et moi passons un petit coup de charrue.

Au bout d’un an, l’herbe du pré gagne sur la terre des bords de la parcelle, avec quelques passages de charrue on rectifie ça. C’est un labour très peu profond : autour de 10cm.

La Jument est guidée en tête et mon grand fils s’occupe de tenir la charrue. Les deux actions peuvent êtres faites seul mais c’est plus sympathique lorsque on est deux 🙂