Pommes de terres 2015

Un court article sans photo … sur la campagne de pomme de terre de cette année !

Déménager une ferme, fut-elle petite, n’est pas une mince affaire : on fait tout en courant.

Cette année, nous avons testé la variété Mona Lisa dans les terres de Chanon. Nous n’en sommes pas particulièrement  satisfaits. L’année prochaine nous reviendrons à notre variété de prédilection : l’Alians

Pour cette première fois à Chanon, nous avons préparé le sol sur 1000m² et récolté une petite tonne de patates.

D’habitude, la jument nous aide pour ces travaux… cette année non ! Pressés pas le temps et par les patates qui commençaient à germer, oups, nous avons utilisé le tracteur pour tirer la charrue, et pour faire les sillons. Beaucoup plus bruyant que la jument, espérons que l’année 2016 soit plus propice à l’utilisation de Toska.

Le bilan n’est pas folichon mais compte tenu que c’est une première culture effectuée avec des contraintes de temps « serré » et que les  faibles précipitations n’ont pas aidé. Sans compter aussi sur les blaireaux et les sangliers qui ont bien apprécié les Mona Lisa, nous délestant en une nuit du tiers de notre champs… ça nous a rappelé la nécessité de la barrière électrique protectrice, nous nous en sommes mordu les doigts, d’autant que cela faisait plusieurs jours que l’installation de la barrière était inscrite au programme … Parions que l’année prochaine, la barrière sera installée dès les patates plantées ! Ou pas…

 

 

L’arrivée des premières vaches

 

Pour nettoyer et valoriser nos pentes, nous avons choisi des vaches de race Galloway.

Ces petites vaches sans cornes sont très rustiques, elles ressemblent à des yacks miniatures et fournissent une viande de grande qualité gustative. Chose importante pour notre région : elle ne craignent ni le froid, ni l’humidité ! Et pour cause, elles sont originaire d’Écosse !

Pour l’instant, un mâle et une femelle pleine sont arrivés … dans la foulée, une petite génisse est née :

DSCN0129

Au printemps 2016, le reste du troupeau  arrivera pour compléter cette petite compagnie.